LA MISERE HUMAINE – Entre Satan et l’homme

jean marc henry satan et l homme ok

Peinture du Maître, par Aristo Moudine

La misère humaine est le mal cruel de notre race. Je sais que l’homme est cruel, que le mal appelle le mal et qu’il influence notre espèce cupide en soif de pouvoir d’enrichissement facile, même au prix du sang innocent.

Dans chaque regard que l’on croise, c’est le même message meurtri, la même sonnette d’alarme pour un amour trahi, pour une confiance abusée, par manque d’exprimer librement sa douleur.

C’est ainsi que les hommes se trainent comme des cadavres ambulants, cruellement et froidement abandonnés dans la souffrance dissimulée d’un sourire partiel. L’homme n’aime pas la liberté d’expression, surtout lorsqu’il se sent directement visé.  La vérité heurte certaines de nos sensibilités mais il nous faut l’accepter avec justice, parce que l’hypocrisie est un véritable poison qui tue à petit feu.

La vérité dans une liberté totale fait fleurir de vrais visages sur une tige fragile. Le bonheur se crée, mais au bout du chemin de la douleur, ou alors dans l’égoïsme le plus pur pour les plus chanceux. Car si l’on vit heureux dans son petit univers, à quoi beau courir le monde ?

Mais peux-tu pardonner à celui qui tue ton frère de sang-froid devant ton regard impuissant ??

Le véritable amour ne tue pas, il est sans limite et peut vaincre le mal !!

Hélas… Trop de haine et de misère tue le reste de morale de l’homme.

Au bout d’un moment, la mort vient nous délivrer de tous nos chagrins et de tous nos maux, et malgré cela, cruels que nous sommes, nous nous plaignons en mourant si personne ne pleure notre perte. Ceux qui restent souffrent de notre absence, demeurant inconsolables de notre mort, mais il est trop tard.

La souffrance de l’homme atteint son apogée, l’homme se meurt !!!

Tant que l’homme écoutera Satan, Satan dominera le monde à cause de notre cupidité !!!

Quand l’homme aurat-il un cœur ?!

JEAN MARC HENRY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *