La misère des peuples est insultante

Au delà des gratte-ciel, des belles rues et des grandes surfaces, la Première impression qu’on a quand on visite certains pays Africains c’est qu’il y a un immense faussée entre le développement du pays , ses infrastructures et le citoyen lambda . 

En effet derrière ces grandes rues , ces grosses enseignes, ces immeubles au luxe insolent se cachent des citoyens vivants sous le seuil de la pauvreté. 

Prenons le cas de l’Algérie avec une armée impressionnante avec des équipements militaires de dernière génération  alors qu’une partie pays meurt de faim et dans la répression… 

Prénons le cas de la Tunisie où le développement  n’est visible  que sur les brochures et sur des cartes postales…..

La lybie aujourd’hui  n’est que désolation et misère…. 

Prenons le cas du Maroc , nombreux sont ces marocains qui peine à vivre décemment alors que le Maroc est classé parmi les pays les plus puissants du continent et dont le PIB est largement au dessus de nombreux autres pays africains. 

Mais de Casablanca ,Alger, Tunis, Tripoli à Dakar en passant par Abidjan, Ouagadougou , Lagos et même Pretoria nous avons une minorité qui vit  dans un luxe insultant et arrogant tandis que le bas peuple galère à s’offrir même deux repas par jour . Ce contraste est tellement monnaie courante dans nos pays qu’il est à la limite normal . 

La manière dont les élites politiques et économiques des pays Africains conduisent les affaires dans leurs pays respectifs est inquiétant.

Le pacte colonial accepté et pratiqué aujourd’hui dans  nos Etats africains dits indépendants, les scandales économiques et financiers , le  bradage des ressources, le gaspillage public, la gabegie des hommes au pouvoir sans vision…

Il est important de signaler un réel manque de volonté politique des gouvernants et  une mauvaise redistribution si il y a le désir de la redistribution. 

Nos dirigeants ont une politique sociale inexistante dans la réalité je dirai même insultante.

Il  y a trop de choses à faire pour l’amélioration de nos conditions de vie . Il est inadmissible que le citoyen ne profite pas directement des retombées du développement du pays . 

Il est inconcevable qu’on soit encore incapables de nous soigner , scolariser nos enfants, avoir un repas digne … alors que nos nations se disent être sur la voie du développement .

un groupuscule vit dans l’opulence et la masse vit dans la précarité.

Il revient donc , aux populations, de se prendre en charge et d’avoir la volonté d’inverser les tendances.

Le peuple ne  manque pas courage et de volonté de changement , le problème vient des élites politiques qui font preuve d’un égocentrisme sans comparaison, en livrant leur peuple à la mort certaine 

Sachez choisir vos leaders car ils décident de votre avenir à votre place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *