La beauté intérieure

La beauté intérieure est d’autant plus belle qu’il serait impossible de vivre avec une personne toute sa vie uniquement avec la beauté extérieure. La beauté extérieure attire, la beauté intérieure captive ! Il est vrai que la beauté extérieure attire le regard, mais à la fin c’est la beauté intérieure qui émeut le coeur.
chaque personne a une beauté intérieure naturelle qui, quand elle fait surface, la rend particulière belle et attractive. C’est à travers notre lien aux autres que nous touchons à ce qu’il y a de plus beau en nous. S’il y a un critère de beauté intérieure que je placerais en tête de liste, c’est la capacité d’une personne à partager, à s’assumer et à vivre les choses avec fougue.
C’est beau de voir une personne vibrer de passion pour quelqu’un ou quelque chose :
un sport, un loisir, l’art, la poésie, l’humanitaire…
Les valeurs font parties de cette beauté tant recherchée : l’honnêteté, la générosité, les valeurs familiales, l’ouverture d’esprit, l’amour de la paix…
Il ne faut jamais cesser de se questionner sur nos valeurs. Pour cela nous devons, lire discuter avec les gens et surtout apprendre d’eux. Chaque échange doit permettre d’affirmer notre personnalité, nous questionner et nous permettre de nous remettre en question. Et quand nos traits de caractère déplaisent, on se doit d’apprendre à accepter et tenter de se bonifier. On doit apprendre de nos forces, mais aussi de nos faiblesses.
La beauté n’est pas dans les vêtements qu’on porte ou sur notre visage ou notre façon de coiffer nos cheveux. La beauté se voit dans nos yeux car c’est la bouche de notre coeur.
Pour celui qui sait voir, la beauté du coeur est plus précieuse que la beauté du corps. La beauté intérieure charme l’âme : c’est la tendresse d’une main, la chaleur d’un sourire, la passion et l’amour dans les yeux.
L’enveloppe charnelle est éphémère : la beauté intérieure quand à elle est éternelle. La cultiver c’est faire preuve de bon sens !
Aucune grâce extérieure n’est complète si la beauté intérieure ne la vivifie.
La beauté de l’âme se répand alors comme une lumière mystérieuse sur la beauté du corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *