Non classé

La souffrance des peuples : de la dictature à la liberté.

  Depuis plusieurs années, la manière dont les peuples peuvent empêcher ou détruire les dictatures a été l’une des principales préoccupations. Elle s’est en partie nourrie de l’idée que les êtres humains ne doivent pas être dominés et détruits par de tels régimes. Cette foi a été renforcée par des lectures et des exemples sur l’importance de la liberté humaine, qui viennent à l’encontre de la nature des dictatures. Quelquefois, j’ai visité des lieux de combats réduits à de simples cimetières remplis de corps d’hommes, de femmes et d’enfants morts beaucoup trop tôt. Il est triste de réaliser que toutes les dictatures laissent une telle trace de son passage. Beaucoup de gens souffrent actuellement d’une dictature brutale, ils se sont parfois exilés pour y échapper. Ils ne croient pas que les opprimés puissent se libérer eux-mêmes. Mais ils pensent que leur peuple ne peut être sauvé que par l’intervention de tiers. Ils placent leur confiance en des forces extérieures et croient que seule l’aide internationale peut être assez puissante pour renverser les dictateurs. Cette idée selon laquelle les opprimés sont incapables d’agir efficacement est parfois exacte, du moins temporairement. Souvent les peuples opprimés sont manipulés pour qu’ils manquent de volonté...

Lire la suite